Enfant épanoui

5 Conseils: Enfant épanoui

1- Encourager l’enfant à exprimer ses émotions et ses sentiments avec des mots plutôt qu’en frappant. Cela contribuera à réduire son agressivité. et  l’inciter à bouger. Il est important que votre tout-petit fasse de l’exercice chaque jour. Et n’oubliez pas que les filles en ont autant besoin que les garçons!

apprentissage du langage2- Lui parler beaucoup, qu’il soit un garçon ou une fille, et dès sa naissance. Plus vous lui parlerez, plus son apprentissage du langage en sera facilité.

3– Insister sur ses caractéristiques individuelles plutôt que sur celles associées à son sexe.
Pourquoi priver l’enfant de la moitié du monde sous prétexte qu’il est une fille ou un garçon? Le mieux, c’est de lui proposer un éventail d’activités et de jouets, de le laisser libre de choisir ce qui lui plaît et de participer à ses jeux. Par exemple, si votre fille aime courir et jouer au ballon, elle préfèrera peut-être le soccer à la danse. Il serait dommage de lui imposer la danse parce que cette activité est perçue comme plus féminine.

Votre fils, lui, pourrait bien être un as de la corde à danser! Et pourquoi ne pas lui offrir une poupée ou un ensemble de vaisselle, et à votre fille, des blocs de construction ou un livre sur les pirates? Toutefois, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour diversifier les jouets de votre enfant. Vous pouvez faire des échanges avec des amis, en emprunter dans une joujouthèque ou encore en acheter d’occasion.

4- Lui lire des histoires. C’est bénéfique tant pour les filles que pour les garçons! En plus de favoriser l’acquisition du langage, la lecture permet à votre enfant de développer des compétences qui faciliteront son entrée à l’école : familiarisation avec les lettres, les couleurs, les formes et les chiffres, compréhension de notions abstraites (ex. : émotions, temps, espace), amélioration de l’écoute et de la capacité d’attention…

5- Essayer d’élargir ses horizons. Votre fille veut toujours jouer à la princesse? Votre fils, aux petites autos? Vous pourriez leur proposer autre chose. « Vous aurez plus de succès si vous les accompagnez dans leurs découvertes, en jouant aux blocs avec votre fille par exemple », affirme Rolande Filion, psychopédagogue, professeure de psychologie du jeu et coauteure du Système ESAR de classement des jouets et des jeux. Vous pouvez aussi questionner votre enfant : « Penses-tu que les filles ne jouent qu’à la princesse? Aimes-tu une autre couleur que le rose? Quels jeux aiment tes amis de la garderie? » L’idée est de l’amener à réaliser que d’autres activités pourraient aussi lui plaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s