conseil grossesse

Conseil avant une grossesse

Conseil avant une grossesse:

– Consulter votre médecin dès que l’on souhaite un enfant, avant même le début de la grossesse. Il fera un bilan pré-conceptionnel.
– La vaccination est importante. Il faut vérifier qu’une femme est immunisée contre la rubéole et sinon, la vacciner. Le médecin recherche aussi à savoir si elle est immunisée contre la toxoplasmose. Si ce n’est pas le cas, il faudra chaque mois faire une prise de sang pour détecter immédiatement une toxoplasmose et la soigner. Ces deux maladies entraînent des malformations chez l’enfant à naître.
– Le dépistage du VIH est proposé systématiquement. En effet, les traitements actuels permettent de ne pas le transmettre à l’enfant à naître.
– Le médecin prescrit de la vitamine B9, car elle diminue le risque de malformation chez l’enfant à condition d’être prise avant la conception et pendant les premiers mois de grossesse.
– Arrêter de fumer immédiatement. En effet, le tabac diminue la fertilité et augmente le risque de fausses couches. Et il est plus difficile d’arrêter de fumer quand on est enceinte, la sensation de manque étant augmentée. Et demandez au futur papa d’arrêter aussi, car fumer diminue également la fertilité masculine.
– Arrêter de prendre les médicaments non indispensables. Même ceux autorisés pendant une grossesse. En effet, on connaît bien les médicaments entraînant de graves malformations. Mais ceux qui entraînent des problèmes moins lourds ne sont pas forcément détectés. Un exemple, le paracétamol réputé anodin aurait un impact sur la motricité, le langage et le comportement des enfants de 3 ans quand leur mère a été exposée pendant sa grossesse, plusieurs semaines au paracétamol. Donc l’objectif zéro médicament, sauf nécessité absolue est une excellente idée pour protéger les bébés.
– Arrêtez l’alcool, zéro alcool dès le début de la grossesse, c’est l’idéal.

Conseils supplémentaire:

Vaccinez-vous contre la grippe avant d’être enceinte. Cette maladie entraîne des fausses couches et c’est trop peu connu donc trop peu prévenu.
– Si vous souhaitez un enfant, mon conseil est de tout de suite commencer à manger bio. En effet, les pesticides, engrais, herbicides et autres substances chimiques sont nombreuses et développent pour certaines des effets perturbant les hormones. Le résultat, une augmentation importante de malformations chez les petits garçons, car ces substances ont plutôt des effets ressemblant aux hormones féminisantes. Chez les petites filles, elles seraient impliquées dans l’augmentation des cancers du sein futurs.
Ne buvez plus de boissons contenues dans des canettes d’aluminium, et ne mangez plus de conserves. Le film plastique qui recouvre la surface interne de ces contenant est bourré de substances chimiques peu recommandées.
Ne placez jamais vos aliments dans des contenants en plastique au réfrigérateur, mais dans des contenants en terre cuite ou en verre. Et ne chauffez jamais un contenant en plastique au micro-ondes.
– Mangez du poisson, mais évitez de manger des poissons prédateurs trop souvent, comme le thon ou l’espadon. Préférez les sardines par exemple.
Evitez de consommer des graisses trans (graisses végétales partiellement hydrogénées) dans les gâteaux, biscuits, aliments transformés. Elles nuisent à la fertilité.
– Choisissez une chemise de nuit et des draps ou une housse de couette en coton bio. Nos vêtements dont les fibres sont traitées et colorées par des substances chimiques sont soupçonnés de nous délivrer de nombreux perturbateurs hormonaux. Il est difficile de changer sa garde robe, mais vous passez un tiers de vie dans votre lit. Dans le même esprit, choisissez des sous-vêtements en matières bio. Ils sont en contact direct avec votre peau.
Evitez autant que vous pouvez les lieux pollués,  pollution de ville ou pollution de campagne (lors de l’épandage de produits phytosanitaires dans les zones d’agriculture intensive). Les produits polluants le sont encore davantage pour votre enfant. Et si votre corps en contient, vous pouvez les lui transmettre.
– Achetez du savon et n’utilisez plus de gels hydroalcooliques pour vous laver les mains. Ils augmentent la perméabilité au bisphénol A responsable de fausses-couches et de diminution de la fertilité chez l’homme.

Pratiquez un sport doux et régulier, c’est excellent pour votre santé et celle de votre enfant.
Choisissez la beauté dès que vous le pouvez. Belle promenade, écouter de la belle musique… Votre émotion se transmettra à votre enfant. Autant vous entraîner à voir la beauté du monde.

Au total, cela fait beaucoup de conseils. Certains estimeront que c’est trop, que l’on ne peut pas avoir peur de tout ! C’est vrai, mais quand je constate l’augmentation des malformations génitales, de l’autisme, des cancers des enfants, des troubles de l’attention, et bien, je me dis que je ne peux pas ne pas en parler. Et entende qui pourra !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s