toxoplasmose

Tous sur la Toxoplasmose

La toxoplasmose, c’est quoi ?

  • La toxoplasmose est une infection causée par un parasite (Toxoplasma) présent dans la terre et aussi dans les intestins de certains animaux, comme les chats. Le chat, comme tous les animaux de même nature, joue un rôle important car c’est un hôte dit grâce auquel le Toxoplasma va pouvoir devenir adulte, se reproduire et contaminer à nouveau le milieu extérieur par l’intermédiaire des excréments. 

Il existe 3 modes possibles de contamination de la toxoplasmose :

  • En consommant des fruits, légumes et herbes aromatiques contaminés (d’où la nécessité de bien les laver).
  • En consommant de la viande  (porc, mouton, bœuf…) contaminée (d’où la nécessité de bien la faire cuire).
  • Par contact avec la terre, les plantes (en jardinant par exemple), ou des objets souillés par des excréments de chats contaminés.

Quels sont les signes de cette maladie ?

  • Le plus souvent, la toxoplasmose passe inaperçue. Elle peut éventuellement être à l’origine d’une petite fièvre, de fatigue, de maux de tête, de raideurs musculaires, de ganglions gonflés.
  • Elle ne s’attrape qu’une fois. Toute personne qui a été exposée est immunisée à vie.

Quels sont les risques de la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie bénigne, pour vous mais pas pour votre futur bébé si vous êtes enceinte. Chez vous, elle peut provoquer un syndrome grippal modéré. Pour votre bébé, tout dépend du stade de la grossesse.

  • Au premier trimestre, le placenta étant encore peu vascularisé, le risque de contamination est peu fréquent (il est d’environ 5%), mais peut occasionner une fausse couche ou, à terme, des malformations graves et définitives (foie, cerveau, rétine).
  • A l’inverse, le risque de contamination lors des deux autres trimestres est plus grand (40% environ au second trimestre de grossesse et 70% au troisième) et les complications moins fréquentes et moins sérieuses (troubles oculaires comme une inflammation de la rétine et de la choroïde).
  • Heureusement, 80 % des futures mamans sont immunisées avant leur grossesse.

Comment savoir si je suis immunisée contre la toxoplasmose ?

  • La toxoplasmose est une maladie fréquente qui s’attrape généralement dans l’enfance et passe inaperçue, tant elle est bénigne. C’est pourquoi, il est très rare de savoir avant le premier bilan sanguin de la grossesse si on l’a ou non contractée.
  • Dès la première visite prénatale au début de votre grossesse, le médecin vous demandera de pratiquer une sérologie (prise de sang) pour savoir si vous possédez dans votre sang des anticorps contre cette maladie.
  • Vous êtes positive ? Cela signifie que, comme une femme enceinte sur deux, vous êtes immunisée contre ce parasite. Quinze jours plus tard, il vérifie quand même que votre taux d’anticorps est stable pour s’assurer que l’infection est ancienne. Vous voilà tranquille ! Cette maladie ne s’attrape qu’une seule fois et installe une immunité définitive au toxoplasme
  • Vous êtes négative ? Cela veut dire que vous n’êtes pas immunisée. Chaque mois, il faudra réaliser une nouvelle prise de sang pour vérifier que vous n’avez pas été contaminée entretemps.

En quoi consiste le traitement en cas de toxoplasmose

  • Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, vous ferez tous les mois une prise de sang à la recherche d’anticorps. Cela permettra de diagnostiquer une éventuelle contamination. Une amniocentèse peut confirmer le passage du parasite.
  • Dans ce cas, un traitement antibiotique est mis en place tout au long de la grossesse, avec des échographies mensuelles de contrôle.

    Contractée lors du premier trimestre, la toxoplasmose est plus facile à traiter qu’aux deux trimestres suivants. Dans l’immense majorité des cas, le traitement vient à bout du parasite, sans laisser aucune séquelle.

  • Bon à savoir : il n’existe aucun vaccin contre la toxoplasmose.

Quelles sont les mesures de prévention si je ne suis pas immunisée ?

  • Si vous n’êtes pas immunisée, il va falloir prendre certaines précautions pour éviter d’être contaminée par ce parasite. Les mesures de prévention sont simples et vous permettront de vous protéger aussi contre d’autres maladies, comme la listériose ou le ténia.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s