Aliments après l’accouchement

Aliments magique à manger après l’accouchement

Connaître les bons aliments à manger après l’accouchement est bénéfique pour les nouvelles mamans. Après l’accouchement, l’une des meilleures choses qu’une nouvelle maman peut faire pour elle et pour son bébé est d’adopter une alimentation saine.

mere-bebe

1) Saumon
Il n’y a pas d’aliment parfait, mais le saumon n’est pas loin d’en être un quand il s’agit de chercher un dynamo nutritionnel pour les nouvelles mamans. Le saumon (comme beaucoup d’autres poissons gras) reste l’une des meilleures nourritures pour les mères allaitantes, entre autres parce qu’il est rempli d’un type de graisse appelé DHA (acide docosahexaénoïque).
Le DHA est crucial au développement du système nerveux de votre bébé. Tout lait maternel contient du DHA, mais les niveaux de ce nutriment essentiel sont plus élevés dans le lait des femmes qui consomment davantage de DHA via leur alimentation post-grossesse.
Le DHA dans le saumon peuut aussi aider votre humeur. Diverses études suggèrent qu’il peut jouer un rôle dans la prévention de la dépression après la naissance (baby blues).
Toutefois, les experts recommandent aux femmes qui allaitent de limiter la consommation de poissons qui contiennent peu de mercure à 300 grammes par semaine à cause de l’exposition potentielle au mercure. Le saumon est considéré comme un poisson qui contient peu de mercure comparé à d’autres types de poissons (comme le requin, l’espadon, le maquereau, etc.).

2) Produits laitiers pauvres en matières grasses
Que vous préfériez le yaourt, le lait ou le fromage, les produits laitiers sont une partie importante d’un allaitement sain. En plus d’apporter les protéines, les vitamines B, la vitamine D, les produits laitiers sont l’une des meilleures sources de calcium.
Si vous êtes en train d’allaiter, votre lait est rempli de calcium afin d’aider les os de votre bébé à se développer, alors il est important que vous consommiez assez de calcium afin de satisfaire vos besoins. Une façon de faire cela consiste à inclure dans votre alimentation au moins 3 portions de produits laitiers chaque jour.

3) Boeuf maigre
Quand vous cherchez des aliments pour augmenter votre énergie après l’accouchement, cherchez des aliments riches en fer comme le boeuf maigre (sans peau ni graisse). Un manque de fer peut vider votre niveau d’énergie, et vous aurez alors du mal à satisfaire les besoins nutritionnels de votre nouveau né.
Egalement, quand vous êtes en train d’allaiter, sachez que vous avez besoin de manger plus de protéines et de vitamine B12. La viande de boeuf maigre est une excellente source de ces deux nutriments.

4) Légumineuses
Les haricots, surtout ceux de couleurs foncées comme les haricots noirs et les haricots rouges, sont un excellent aliment pour les mères qui allaitent (surtout les végétariennes). Non seulement les légumineuses sont riches en fer, mais ils sont aussi une source peu chère de protéines non animale de grande qualité.

5) Myrtilles
Les mères qui allaitent devraient veiller à manger au moins 2 portions de fruits ou de jus de fruit chaque jour. Les myrtilles sont riches en antioxydants et sont un excellent choix pour vous aider à satisfaire ces besoins après l’accouchement. Ces baies délicieuses sont remplies de vitamines et minéraux utiles et vous donneront une dose saine de glucides pour maintenir votre niveau d’énergie.

6) Riz brun
Si vous essayez de perdre du poids après la grossesse, vous pourriez être tentée de réduire votre consommation de glucides de manière spectaculaire. Mais maigrir trop vite peut vous amener à produire moins de lait pour le bébé et vous laisser dans un état léthargique et paresseux.
Il vaut mieux intégrer à votre alimentation des glucides sains à base de grains entiers comme le riz brun afin de maintenir vos niveaux d’énergie. Et les aliments comme le riz brun apportera les calories nécessaires à votre corps pour produire le lait de la meilleure qualité pour votre bébé.

7) Oranges
Transportables et nutritifs, les oranges sont un excellent aliment pour augmenter l’énergie après l’accouchement. Puisque les mères qui allaitent ont besoin de davantage de vitamine C que les femmes enceintes, les oranges et d’autres agrumes sont d’excellents aliments pour les mères qui allaitent aussi.
Vous n’avez pas de temps de vous asseoir et prendre une collation ? Sirotez un jus d’orange naturel sans sucre ajouté afin de bénéficier des bienfaits de la vitamine C. Vous pouvez même chercher les variétés de jus d’orange enrichis en calcium pour retirer encore plus de bénéfices de votre boisson.

8) Oeufs
Le jaune d’oeuf est l’une des quelques sources naturelles de vitamine D, un nutriment essentiel pour garder vos os solides et aider les os de votre bébé à croître. De plus, les oeufs sont une bonne façon de satisfaire vos besoins quotidiens en protéines.
Essayez de faire quelques oeufs brouillés pour le petit-déjeuner, d’ajouter un ou deux oeufs durs à votre salade de déjeuner, ou de préparer une omelette et une salade pour le dîner. Vous pouvez essayer les oeufs enrichis en DHA pour augmenter le taux de cet acide gras essentiel dans votre lait.

9) Pain complet au blé
L’acide folique est essentiel au développement de votre bébé dans les premières étapes de votre grossesse. Mais son importance ne s’arrête pas là. L’acide folique est un nutriment important dans votre lait, et votre bébé aura besoin de ce nutriment pour garder une bonne santé. Il est également important que vous consommiez assez d’acide folique pour votre propre bien-être aussi. Les pains et pâtes aux grains entiers enrichis sont fortifiés avec ce nutriment vital. Ils vous apporteront aussi une dose saine de fibres et de fer.

10) Légumes à feuilles vertes
La liste des bienfaits que vous retirez de la consommation de légumes à feuilles vertes (comme l’épinard, le brocoli, etc.) est longue. Ces légumes sont remplis de vitamine A, dont votre bébé a besoin d’obtenir à partir de votre lait. Les légumes à feuilles vertes sont une source de calcium alimentaire non basée sur un produit laitier. Ils contiennent de la vitamine C et du fer. En plus de cela, les légumes à feuilles vertes sont remplis d’antioxydants bons pour le coeur, sont pauvres en calories, sont savoureux.

11) Céréales à base de grain entier
Après une autre nuit de sommeil perturbé, l’un des meilleurs aliments pour augmenter l’énergie après l’accouchement reste un petit-déjeuner sain composé de céréales à base de grains entiers. De nombreuses céréales froides sont disponibles, fortifiées en vitamines essentielles et en nutriments pour vous aider à satisfaire vos besoins journaliers. Vous pouvez aussi préparer un petit-déjeuner sain en mettant des myrtilles et du lait écrémé dans un portion délicieuse de bouille d’avoine.

12) Eau
La déshydratation  est l’un des plus gros problèmes pour le niveau d’énergie. Les nouvelles mères qui allaitent sont beaucoup plus exposées à ce risque. Pour garder votre niveau d’énergie et votre production de lait élevés, veillez à boire au moins 2 litres d’eau par jour.
Vous pouvez varier vos choix et satisfaire vos besoins en liquide en buvant du jus de fruit naturel sans sucre ajouté et du lait, mais faites attention aux boissons caféinées comme le café et le thé. Ne consommez pas trop de caféine ou remplacez par les variétés décafféinées. C’est parce que la caféine entre dans votre lait et peut devenir concentrée dans le corps de votre bébé.

Conseils pour se détoxifier durant un allaitement ? Je veux me nettoyer complètement avant ma prochaine grossesse je ne souhaite pas attendre 2 autres années.

R. Loscalzo : tous ce qui provoque une détoxification rapide est une mauvaise chose à faire. Si vous déchargez des toxines, elles vont passer dans le lait maternel et affecter l’enfant. Avoir une alimentation majoritairement crue et entièrement crue est en fait la chose la plus détoxifiante, avec beaucoup de jus, mais toujours suffisamment de calories afin de ne pas perdre de poids. Il peut aussi arriver que les toxines stockées soient déversées dans la circulation sanguine et soient alors partagées avec votre bébé. Donc je conseillerais de garder une alimentation très majoritairement crue avec beaucoup de graines germées, de jus, quelques super-aliments tels que la chlorella,  les algues, les algues bleu-vert. Si vous faites une pause entre l’allaitement et la prochaine grossesse, alors vous pourrez vous engager dans une détoxification beaucoup plus profonde et nettoyer tout.

Si une personne est malade et présente une déficience en vitamines et en minéraux est-il préférable d’éviter d’allaiter ou  qu’elle prend supplément ?

R. Loscalzo : Avant tout, votre lait sera meilleur que n’importe lequel des laits en poudres maternisés, sachez-le. Lorsque je regarde la composition des laits maternisés,  je ne pense pas que je donnerais cela à mon pire ennemi. Mais il y a des cas où vous ne pouvez pas faire autrement. Si vous pouvez allaiter, alors allaitez et donnez autant que possible. Vous pouvez supplémenter votre bébé, par exemple avec des probiotiques. Si vous sentez que votre propre flore intestinal est défaillante, prenez quelques probiotiques en poudre et donnez-en sur la langue de votre bébé pendant qu’il a encore du lait dans sa bouche, ce qui leur permettra de se mélanger et permettra ainsi à votre bébé de les avaler.

Si vous êtes déficiente en nutriments, personnellement je vous supplémenterais. C’est une période pendant laquelle vous ne voulez pas risquer de faire souffrir votre bébé de malnutrition. Il est très important de savoir si vous êtes déficiente en nutriments et de vous supplémenter. Si vous incluez de grandes quantités de verdures dans votre alimentation, ainsi que des algues, et peu de produits animaux acidifiants, vous apporterez une meilleure nutrition à votre bébé au-travers de votre lait que n’importe laquelle des formules de laits maternisés jamais inventées.

Publicités