Faciliter l’accouchement

Les produits naturels à manger:

images

-Parmi les produits bien connus de nos grands-mères, il existe la tisane à base de feuilles de framboisiers sauvages. En effet, les feuilles de ce petit arbuste contiennent un agent chimique qui rend l’utérus plus tonique, ce qui favorise l’élasticité des tissus et ainsi facilite le passage du bébé. Généralement, il est conseillé d’en consommer 3 tasses par jour, le dernier mois de la grossesse.

Faciliter l'accouchement

-Dans le même registre, vous pouvez également vous préparer une tisane à la cannelle. Pour cela, il vous suffit de laisser infuser dans un litre d’eau, 8 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, du gingembre frais râpé ou moulu (25 à 50 grammes), et un peu de verveine séchée pour le goût.

 

L’huile de ricin est également très réputée pour déclencher le travail deFaciliter l'accouchement l’accouchement. Une petite cuillère de cette fameuse huile pourrait encourager bébé à venir plus rapidement, puisque cela aurait un effet direct sur l’intestin, qui est lui-même lié au col de l’utérus. Nous vous précisons toutefois que cette huile doit être consommée avec précaution puisqu’elle peut peut avoir des effets laxatifs.

– Une ancienne recette de grand-mère préconise de prendre à jeun le matin, durant le dernier mois de la grossesse, une cuillère à café d’huile de noix. Cette dernière aurait pour effet d’assouplir les muscles du bassin et par conséquent de faciliter l’accouchement.

– Lors du dernier mois de votre grossesse, votre sage-femme pourrait également vous prescrire des gélules d’huile d’onagre à insérer dans votre partie intime. Cette huile est réputée pour faciliter l’ouverture du col.

-Un remède un peu inattendu préconise également de manger de l’ananas frais. Sa consommation serait favorable au déclenchement naturel de l’accouchement puisqu’il contient une enzyme qui favorise la dilatation du col.

– Enfin, n’hésitez pas à manger des dattes lors du dernier trimestre de votre grossesse. Vous pourrez aussi en consommer pendant la phase de travail de l’accouchement.

 -l’homéopathie. En effet, parmi les méthodes facilitant un accouchement en douceur, il existe l’homéopathie. Généralement, les remèdes proposés par les médecins homéopathes sont « Pulsatilla » ou encore « Caulaphyllum », particulièrement utilisés afin de stimuler le travail. Chaque traitement homéopathique étant personnel, il est important de consulter un médecin homéopathe. Celui-ci mettra en place un traitement approprié à votre cas, en prenant en compte du déroulement de votre grossesse par exemple.

Mangez dattes, épices et chocolats

Technique indienne ancestrale, la consommation de dattes provoqueraient des contractions et leur propriétés laxatives faciliteraient la sortie de l’enfant à naître. Pour d’autres, c’est le chocolat qui disposerait de ces fameuses vertus ou encore les plats épicés qui aideraient le col à se dilater. A chacun sa lubie alimentaire, tant qu’elle est consommée avec modération.

L’activité physique

Faciliter l'accouchement

On a coutume de dire que pour faire arriver le bébé, il faut se lancer dans le lavage des vitres. En réalité, c’est l’activité physique de manière générale qui favorise cette venue. Marche à pieds, ménage, descente et montée des escaliers, tout exercice physique permettant de faire travailler le bassin est bon à prendre pour accélérer la venue de votre futur enfant.

Publicités