Eviter une fausse couche

Augmenter la progestérone

Un déséquilibres dans le taux de la progestérone peut causer l’infertilité, un risque accru de fausse couche, l’augmentation des symptômes du syndrome prémenstruel, la dépression, le dysfonction de la thyroïde, les seins fibrokystiques, le gain de poids et le cycle menstruel irrégulier.

Augmenter votre apport en vitamine B6 et vitamine C

Votre corps a besoin de quantités adéquates de vitamine B6 pour maintenir des niveaux optimaux de progestérone. L’absence de cette vitamine importante peut réduire la production de progestérone. La vitamine B est également nécessaire pour le foie pour décomposer l’œstrogène. Les niveaux élevés d’œstrogène créent un déséquilibre hormonal. Cela signifie que les niveaux d’œstrogène deviennent plus élevés que les niveaux de progestérone. De bonnes quantités de vitamine B6 peuvent être trouvées dans les noix, les grains entiers, la viande rouge maigre, le volaille, les fruits de mer, les bananes, les épinards, les haricots et les pommes de terre.

Image result for banane et orange

Prenez également de la vitamine C! Une étude a démontré que 750 mg de vitamine C, chaque jour pendant six mois peut augmenter considérablement la production de progestérone.

Consommer des aliments contenant du zinc

Le zinc est indispensable pour la santé hormonale et il est extrêmement important pour la production de niveaux adéquats de progestérone. Le zinc augmente indirectement la progestérone en augmentant vos niveaux de l’hormone folliculo-stimulante (FSH), ce qui provoque l’ovulation et stimule vos ovaires pour produire cette hormone. Les aliments riches en zinc incluent le foie de veau, les viandes rouges maigres, les crustacés, les crabes, le chocolat noir, les pois chiches, la citrouille, le pastèque et les graines de squash.

Mangez des aliments riches en magnésium

Le magnésium est un nutriment essentiel pour augmenter les niveaux de progestérone, car il joue un rôle important dans le maintien d’un équilibre hormonal dans le corps.
Vous pouvez prendre des suppléments alimentaires, ou manger plus d’aliments qui sont de bonnes sources de magnésium, comme les haricots noirs, les épinards, le plantain, le flétan, les céréales à grains entiers, les graines de citrouille et de courge, le gombo et les noix.

Vitamine B9

  • Vitamine B9, encore appelée acide folique. La nette réduction du risque du syndrome autistique a été constatée chez les enfants de celles qui avaient pris cette vitamine entre quatre semaines avant le début de la grossesse et huit semaines après.(voir aussi nutrition durant grossesse)

Combien de temps peuvent durer les saignements après une fausse couche

Lors d’une fausse couche, l’activité cardiaque s’arrête. Avant que le saignement arrive, il faut compter une quinzaine de jours. Le saignement n’est en fait que la traduction d’un phénomène qui s’est déjà passé. En général les saignements durent une semaine, pour une fausse couche à 8 ou 9 semaines. Certaines femmes ont des règles abondantes. Sur les fausses couches très précoces, il n’est pas facile de faire la différence entre des règles abondantes et une réelle fausse couche.

Plus besoin d’attendre 2 à 3 cycles pour recommencer

Jusqu’ici, le conseil en vigueur était de dire aux femmes qui venaient de faire une fausse couche d’attendre deux à trois cycles -par exemple- avant de recommencer les essais bébés.

Mais les choses devraient changer. Lors des 38e Journées du Collège national des gynécologues et obstétriciens français organisées en décembre 2014, des médecins ont émis de nouvelles recommandations. A une femme prête à recommencer, le Pr Lémery qui a présidé les travaux répond ainsi : « Tout de suite madame, si vous le voulez. » Et de justifier : « D’après la littérature scientifique, il n’y a pas de bénéfices à faire attendre une femme après une évacuation utérine, quel que soit le mode*. » Inutile donc qu’elle reprenne une contraception si elle souhaite retenter l’expérience immédiatement.

Une femme prête à se lancer de nouveau dans la conception d’un enfant après une fausse couche peut tomber enceinte dès le premier cycle.

Dans ce cas, pas d’inquiétude. « Il n’y a pas plus de risque de fausse couche si une grossesse survient tout de suite » rassure le Pr Lémery. les médecins disent aujourd’hui qu’une femme peut redémarrer les essais bébés immédiatement après une fausse-couche, ils ne disent pas que « c’est mieux » précise le Pr Lémery.

Ce qui compte avant tout c’est de le faire à leur rythme et si c’est tout de suite, cela n’obèrera pas la future grossesse.
Publicités